AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une manière des plus étrange pour nouer l'amitié - Alexya, Petra & Apple

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

☇ Invité

Invité

➹ What make you think ?



MessageSujet: Une manière des plus étrange pour nouer l'amitié - Alexya, Petra & Apple   18th Avril 2012, 12:36 pm


J'avais enfin fini de ranger toute mes affaires dans mon nouvel appart', et pouvais enfin me mettre à mes révisions. Je devais absolument rattrapé mon retard, car si l'université dans laquelle j'était avant d'arriver ici avait un bon niveau, ce n'était tout de même pas celui d'Harvard. J'avais réussi à y rentrer en cours d'année grâce à mes notes qui sont, je cites, "exceptionnelles". Comme quoi ça aura vraiment servi d'être une intello ces dernières années. Je pris mon sac et y fourrai mon livre d'histoire politique, mettait un paire de lunettes de soleil sur le bout de mon nez, pris mes clé et fermait la porte. Enfin arrivée au parc je m'allongeais, le soleil réchauffant doucement mon corps, en révisant pour les prochains partiels. Je lisais attentivement un paragraphe sur le communisme sous l'URSS, allongé sur le ventre, les jambe battant dans le vide. Je relevais la tête et regardais autour de moi. Non loin se trouvait un groupe de personnes âgées en train de pratiquer le Taï-chi, un peu plus loin se trouvait une aire de jeux, ou une douzaine d'enfants s'affolaient. Sur un banc à ma gauche un jeune couple s'embrassait à en perdre haleine. Je grinçais des dents, cela faisait maintenant six mois que c'était fini avec mon ex, et je n'avais toujours pas trouvé quelqu'un d'autre. Pourtant ce n'est pas ce qu'il manque les hommes ici, et puis à Harvard il y a un bon nombre d'étudiants charmants et intelligents... mais il faut croire que pour l'instant je n'étais pas tombé sur eux. Je levais la tête vers le ciel qui était d'un bleu troublant pour cet état pluvieux qu'est le Massachusetts. Remarque venant de Frisco ça ne m'aurait pas vraiment changé, on a beau croire qu'il fait beau en Californie, on est pas épargné par les nuages à San Francisco... Je tentais vainement de me replonger dans ma lecture lorsque qu'un femme trébucha sur moi. Je pris quelques secondes pour comprendre ce qu'il c'était passé puis me tournait vers celle qu'i m'était tombé dessus. C'était une joggeuse, qui devait avoir à peu près mon age, les cheveux brun. Très belle soit dit en passant. Je me mis à quatre patte et alla vers elle pour m'assurer qu'elle allait bien. Elle ne paraissait pas vraiment en état de choque et à la seconde où nos regards se croisèrent nous partîmes dans un grand éclat de rire.
Revenir en haut Aller en bas

☇ Invité

Invité

➹ What make you think ?



MessageSujet: Re: Une manière des plus étrange pour nouer l'amitié - Alexya, Petra & Apple   21st Avril 2012, 9:53 am

Je devais bien avouer qu'ici c'était un peu plus dur pour moi de m'intégrer dans ce nouvel hôpital certainement car cette fois ce n'était plus en tant que simple aide soignante mais en tant que chef des aides-soignantes, oui j'avais eu une petite promotion avec ma mutation, c'était d'ailleurs ce qui m'avait fait accepter le poste, car un peu d'argent en plus sur mon compte ne m'aurais pas fait de mal et je devais dire qu'un enfant à charge et mère célibataire ce n'était pas du tout facile. La vie n'avait pas toujours était rose pour moi et j'espérais que ce nouveau départ ici à Boston allait me permettre de m'épanouir et d'offrir à ma fille une vie digne de ce nom. Malgré mon emploi du temps qui était pas mal chargé j'avais réussi à me négocier, et ce n'était pas sans mal, une journée de congé que je consacrais uniquement à ma fille, ce n'était difficile de faire autre chose, ne connaissant encore pas grand monde ici n'ayant pas de petit ami c'était assez simple de me consacré entièrement à elle. J'avais cependant finis très tard cette nuit là et j'avais dormi jusqu'en milieu de journée, c'était la nurse qui dormait là 3 nuits par semaine qui s'était occupé de Sia ce matin là. Je ne la remercierais jamais d'être aussi disponible pour ma fille. Vers midi une fois levée et douché j'avais autorisé la nurse à repartir. J'en profitais pour faire quelque chose à manger à Sia et à moi, elle n'avait que deux ans mais elle était déjà bien gourmande, elle savait ce qu'elle aimait et ce qu'elle n'aimait pas ! En début d'aprés-midi, je l'avais mis au lit, mais en grande capricieuse elle n'avait pas voulu dormir ne serai-ce que trente petite minutes. J'avais donc décidé de partir faire un tour dans Boston, que je ne connaissais pas encore. Dans le petit appartement que nous louions la place pour mettre une poussette était réduite alors chaque jour c'était une sacré guerre que je menais avec Sia et la poussette, tout d'abord je montais Sia dans son parc ou dans son lit suivant si elle dormait ou pas, puis je redescendais pour plier la poussette et la remonter dans l'entrée de notre appartement. Il fallait que je fasse de même lorsqu'il s'agissait de sortir. Je descendais donc d'abord la poussette pour ensuite récupérais mes affaires et Sia. Elle avait l'air très enthousiaste à l'idée de sortir, tant mieux ça allait être que plus agréable. J'avais réussi à trouver un parc plutôt sympathique non loin de l'appartement, Sia j'avais déjà gambader et elle avait à peine attendu que je la pose par terre pour aller rejoindre les différents jeux que l'espace enfant proposait. Je l'aidais à grimper sur le toboggan, "hé chipie attend que je sois prête", une vrai tête de mule comme pouvais être son père biologique. Au bout d'une bonne demi-heure elle se lassa des jeux et voulu sortir et marcher toute seule comme une grande. "D'accord mais tiens la poussettes je ne tiens pas à courir par tout !" jusque là tout allait bien, mais curieuse comme elle était elle voulait examiner chaque recoins du parc. Elle lâcha la poussette pour, pour le moment, marcher sur l'herbe environnante. Ne regardant pas toujours devant elle elle bouscula une joggeuse qui à son tour se pris les pieds dans les jambes d'une jeune étudiante apparemment en train de réviser. Je lâchai la poussettes pour aller chercher ma fille allongée sur l'herbe en pleure et aller vérifier si aucune des deux filles avait un soucis. "Oh excuser moi ! Tout va bien ?!" dis-je en aidant la joggeuse à se remettre sur pieds d'une main.
Revenir en haut Aller en bas



➹ What make you think ?
★ SETTLED SINCE : 15/04/2012
★ MESSAGES : 1313

─ pix :

☇ DISCLAIMER : bazzart (waterfall)



● ALWAYS MORE ●
In your Heart: no one
ϟ carnet d'amis: :


MessageSujet: Re: Une manière des plus étrange pour nouer l'amitié - Alexya, Petra & Apple   21st Avril 2012, 2:37 pm








❝ Petra&Appel&Alexya ❞
une manière des plus étranges pour nouer notre amitié
Le début de semaine été passé à une vitesse fulgurante. Entre le travail et ma vie privée, la routine commençait à s’installer. Cependant, nous – Ethan et moi-même – faisions tout pour la casser, pour mettre du piment dans nos vies. Et pourtant, cette semaine avait été chargée autant pour l’un que pou l’autre. Dans la maison, nous nous croisions seulement. Il m’est arrivé un midi ou deux de manger seule, lui travaillant et inversement. Etant photographe, jamais je n’avais eu tant de demandes. Il s’agissait principalement de mariages. La saison semblait donner envie et inspirer les couples à passer à l’acte et ainsi, à s’unir pour le meilleur et pour le pire. J’avais également eu des demandes insolites, comme la veille où un homme âgé – une soixantaine d’années probablement – m’avait demandé de photographier la tombe de sa défunte et bien aimée femme. Ce n’était pas ce que je préférais et du à mon hésitation, l’homme avait décidé partir et donc, changer d’avis. C’est ce que l’on peut appeler les aléas du métier.
Lorsque mon réveil sonna, il était dans les huit heures et quelques. Apres avoir ronchonner quelques minutes, Ethan arriva et me tira la couette avant de m’embrasser et de partir travailler. Quant à moi, étant à mon compte, je m’étais accordé une matinée pour moi. Une matinée que je rattraperais bien évidemment. Je finis cependant par me lever, tirant par la suite les rideaux. Ceci permit aux rayons de soleil de s’incruster dans la chambre. J’ouvris les fenêtres afin d’aérer la pièce puis je descendis dans la cuisine. Là, je me servis un café et cherchait quelque chose à manger dans le placard. J’optai au final pour deux petites madeleines. Ces madeleines étaient mon vrai pécher mignon. J’en raffolai. Je jetai un coup d’œil à la pendule qui m’indiqua les huit heures trente. Je montai à la salle de bain où je me brossai les dents, pris une douche rapide et je me coiffai. Comptant aller courir un peu, je décidai de ne pas me maquiller. Ceci serait superflus, inutile et absolument pas naturel. De retour dans ma chambre, je sortis du placard un pentacourt de sport ainsi qu’un débardeur et une veste. J’enfilai tout ça puis, j’enfilai mes basket. Je pris mon portable auquel je branchai des écouteurs puis, je le glissai dans la poche de ma veste. Une fois sortie de la maison, je fermai puis glissai les clefs dans la seconde poche de ma veste. Ainsi, je me dirigeai vers le parc de Boston à petites foulées.
Lorsque j’arrivai au Boston Public Garden, je commençai sérieusement mon jogging. Cependant, tout se déroula rapidement. J'aperçu une enfant arriver face à moi et venir dans ma direction. Le temps que j’analyse la situation, que j’évite la fillette et que je m’arrête, je m’étais emmêlé les pieds puis avais trébuché sur une jeune femme qui semblait jusqu’à lors plongée dans ses bouquins. Je tombai littéralement sur elle, l’écrasant totalement. Ayant mal fermé l’une de mes poches, je pu voir que mon portable venait de faire un vol monumentale. Je me redressai bien que je fus sonnée par la chute. J’essuyai mes mains pleines de terre et de sable contre mon jogging puis, je me retournai vers l’enfant qui semblait ne rien comprendre à la situation. D’ailleurs, j’étais dans le même cas qu’elle et je pu constater que celle que je venais d’écraser semblait elle aussi être perdue. « Désolée ! Vraiment. » J’allai chercher mon téléphone qui avait atterri quelques mètres plus loin. Une seconde jeune femme arriva mais celle-ci portait l’enfant dans ses bras. Elle devait être sa mère. La première se redressa. La jeune mère s’excusa, demandant si ça allait. « Pour ma part, je pense que ça va, même si mon portable semble être légèrement rayé. » J’avais employé un ton léger et un sourire était venu se loger sur mes lèvres. « Et vous ? Désolée de vous avoir écrasé ainsi. » dis-je en me retournant vers la jeune femme aux livres.
fiche par century sex.



— — — — F o r e v e r ♧ Y o u n g — — — —

allez viens j't'emmène au vent, je t'emmène au-dessus des gens. et je voudrais, que tu te rappelles notre amour est éternel et pas... artificiel© belladone.
kheystiny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☇ Invité

Invité

➹ What make you think ?



MessageSujet: Re: Une manière des plus étrange pour nouer l'amitié - Alexya, Petra & Apple   23rd Avril 2012, 10:38 pm




Alexya & Appel & Petra


Mon fou rire prit fin lorsqu'une seconde jeune femme arriva, une petite fille au bout de son bras, s'excusant et aidant la joggeuse à se relever. Elle nous demandant par la même occasion si nous allions bien. « Pour ma part, je pense que ça va, même si mon portable semble être légèrement rayé. » répondit la coureuse en jetant un regard ennuyé à son portable. Puis elle se tourna vers moi afin de voir si ça allait. "Oui, oui, un peu sonnée mais ça va aller." répondis je en un sourire. Je trouvais en effet la situation plus drôle que dramatique, bien que je n'ai pas totalement compris ce qui c'était passé. Pourquoi m'était elle tombé dessus, et pourquoi la petite fille pleurait elle? J'additionnait un et deux, et crut comprendre le pourquoi du comment. Je m'adressais au deux jeunes femmes afin de savoir si j'étais juste. "Qu'est ce qui c'est passé? Parce que je dois avoué que de mon côté je n'ai pas vraiment eu le temps de comprendre ce qui ce passait." Je me tournait vers la maman de la petite fille, me disant qu’extérieur à la scène, elle devait surement en savoir plus que moi. Elle m'expliqua brièvement, et je me penchais vers la petite fille, lui disant en souriant: "Bah alors ma belle, t'as du avoir peur sur ce coup là, mais tu sais ce qu'on dit plus de peur que de mal! J'espère que tu ne t'es pas fais mal?" Elle fit non de la tête, puis me demanda de sa petite voix fluette si moi aussi j'allais bien. Je répondis par l'affirmatif et lui fit un grand sourire. J'avais souvent du mal avec les enfants, ne me sentant pas du tout prête à en avoir, mais cette petite fille était si mignonne qu'il eu été difficile de ne pas craquer, elle ressemblait à une petite poupée. Je me relevais et me tournais vers les adultes et décidais d'engager la conversation. Je n'avais pas beaucoup d'amis à Boston, et elle s paraissaient toutes deux très gentilles. "C'est bête ce qui nous arrive! Au, moi c'est Petra, Petra Livingston. Et vous?" demandais gentiment en replaçant une mèche de mes cheveux avant de placer mes de mains sur mes hanches, malgré tout mon dos en avait pris un coup. Bof, demain je serais déjà remise! C'était ça l'avantage d'avoir la vingtaine, on peut faire n'importe quoi avec son corps et récupérer en une journée. Je me reconcentrais sur la conversation lorsqu'elles me répondirent.
code by © Lancy Orca de http://www.twi-art.net/
Revenir en haut Aller en bas

☇ Invité

Invité

➹ What make you think ?



MessageSujet: Re: Une manière des plus étrange pour nouer l'amitié - Alexya, Petra & Apple   25th Avril 2012, 1:15 pm

Petra, alexya & Appel

La journée avait pourtant bien commencé, et il faisait un temps magnifique. Lorsque nous étions dans le parc une sacré mésaventure venait de nous arriver. Moi qui gardais toujours un oeil attentif sur Sia, là je dois dire que je ne l'avais pas vu venir. Après avoir récupérer ma petit fille en pleure je vérifiais tout de même qu'elle n'avait rien, mais c'était évident, elle avait juste frôlé la joggeuse, et en voulant l'éviter cette dernière avait fini dans les jambe de cette étudiante. Il y avait apparemment plus de peur que de mal, mais je voulais m'assurer qu'elles allait bien tout les deux. Sia c'était calmé dans mes bras. "Tant mieux si tout va bien pour vous, il y a eu plus de peur que de mal, heureusement. Un moment d'inattention et ont les retrouve toujours dans des situations improbables ces petits bouts." avouai-je, c'était un peu de ma faute puisque si je n'avais pas regardé bêtement les deux tourtereaux là bas, je n'aurais pas quitté des yeux Sia, ça va de soi ... "Eh bien, j'ai regardé durant deux petites secondes ailleurs que ma propre fille et elle a eu le temps de venir courir dans les jambes de cette jeune femme, et elle en voulant éviter Sia, eh bien elle est tombée sur vous ! Je crois que ça résume bien la situation, non ?!" demandai-je en regardant la joggeuse. Depuis toute petit Sia avait pour habitude de se caler dans le creux de ma nuque, surtout lorsqu'elle savait que c'était elle qui avait fait la bêtise. Elle se cacha mais tout en regardant Petra qui venait de lui adresser la parole. Puis elle répondit non de la tête. Elle ajouta ensuite :"Et toi tu as eu mal ?!" Sia savait déjà parler pour son jeune âge, enfin parfois c'était un peu confus ce qu'elle disait mais des fois elle pouvait me surprendre comme à cette instant. Enfin bon tout le monde allait bien c'était vraiment le principal. Je souriais à Petra lorsque celle ci se présenta. "Enchantée ! Je m'appelle Appel Harrison ! Et voici Sia, ma fille !" Elle réclamait déjà de descendre de mes bras, elle ne pouvait décidément pas rester en place juste cinq petites minutes, non c'était impossible. "Bien, je crois que ça ne l'a pas trop traumatisée" dis-je en souriant.
Revenir en haut Aller en bas



➹ What make you think ?
★ SETTLED SINCE : 15/04/2012
★ MESSAGES : 1313

─ pix :

☇ DISCLAIMER : bazzart (waterfall)



● ALWAYS MORE ●
In your Heart: no one
ϟ carnet d'amis: :


MessageSujet: Re: Une manière des plus étrange pour nouer l'amitié - Alexya, Petra & Apple   28th Avril 2012, 1:53 pm








❝ Petra&Appel&Alexya ❞
une manière des plus étranges pour nouer notre amitié
Tout s’était passé tellement vite, en quelques secondes seulement. Je m’étais emmêlé les pieds et avais trébuché sur une étudiante en pleine révisions pour éviter une fillette de trois ans tout au plus. Heureusement, la jeune étudiante n’avait rien eu mais en tournant mon regard vers l’enfant, je constatai qu’elle pleurait. Sa mère arriva vers nous, la petite fille dans ses bras. Rapidement, elle nous expliqua ce qu’il s’était passé puisqu’elle avait eu un point de vue extérieur. Quelques secondes pendant lesquelles la fillette avait échappé à la surveillance de sa mère nous avait mis dans une situation comme celle-ci. Cependant, il y avait eu plus de peur que de mal et l’enfant – Sia – semblait s’en remettre. Après que les deux jeunes femmes se soient présentées – Appel et Petra – j’en fis de même, un sourire scotché aux lèvres. « Je m’appelle Alexya Bomer. »
La petite fille cherchait déjà à descendre des bras de sa mère en se tortillant. Je ne pu que sourire à cette vue, moi-même espérant avoir des enfants un beau jour. L’étape du mariage était déjà passée et désormais, je voulais avoir un bébé même si cela ne faisait pas vraiment parti des projets les plus proches à venir.
« Il n’empêche que cette situation quelque peu anodine aura pu nous faire rencontrer. » Etant de nature curieuse, je ne pu m’empêcher de questionner les deux jeunes femmes. Après tout, nous avions commencé à engager la conversation, autant poursuivre dans cette voie la. « Que faites vous dans la vie ? » La tournure de la phrase faisait très professionnelle. Enfin, on aurait réellement dit le départ d’un questionnaire. Le genre que l’on vous donne pour je ne sais quelle raison idiote et inutile.
En voyant de nouveaux joggeurs arriver dans notre direction, je me décalai et fis signe à Petra et Appel d’en faire autant. La petite Sia qui était déjà redescendue en fit de même, surement par peur de reproduire la même bêtise qu’elle avait faite quelques minutes plus tôt. « Vous venez toutes les deux d’ici ? »
fiche par century sex.



— — — — F o r e v e r ♧ Y o u n g — — — —

allez viens j't'emmène au vent, je t'emmène au-dessus des gens. et je voudrais, que tu te rappelles notre amour est éternel et pas... artificiel© belladone.
kheystiny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☇ Invité

Invité

➹ What make you think ?



MessageSujet: Re: Une manière des plus étrange pour nouer l'amitié - Alexya, Petra & Apple   2nd Mai 2012, 2:05 pm




Alexya & Appel & Petra



Je venais de me présenter et attendais qu'elles en fasse de même. La jeune mère se nommait Appel Harrison, et la petite princesse qui l'accompagnait Sia. Tiens, comme la voiture. Tais toi Petra, c'est méchant! D'abord c'est très joli Sia! Bref, la seconde s'appelait Alexya Bomer et paraissait être quelqu'un de tout à fait charmant. La petite Sia chercha à descendre des bras de sa mère pour retourner jouer. "Bien, je crois que ça ne l'a pas trop traumatisée" dit Appel. Je regardais la petite partir tel une fusée vers le'aire de jeux, montant sur le toboggan bien décidée à ne pas se laisser démonter par un simple petite chute. Elle nous fit un geste de la main - enfin elle le fit surtout à Appel - accompagné d'un grand sourire avant de se laisser glisser sur l'acier. Je détournais mon regard pour me recentré vers les adultes, quand Alexya reprit la parole. « Il n’empêche que cette situation quelque peu anodine aura pu nous faire rencontrer. » J'hochais la tête tout en ajoutant: "Je ne vous le fait pas dire, ce genre de situations on n'en voit que dans les films!". Après ma réponse la joggeuse continua en nous demandant ce que nous faisions dans la vie. Je laissais à Appel la parole puis répondit à mon tour à la question. "J’étudie la science politique à Harvard, et franchement rien ne me ravie plus! Harvard ne mérite pas sa réputation pour rien! Avant d'y arriver j'étais dans une autre université, bonne aussi, mais les professeurs étaient loin d'être aussi passionnés par leur métier." Oui, il est vrai que j'étais très enthousiaste, mais bon: Harvard quoi! Sia était revenu vers nous pendant que je répondait, et un joggeur était en bonne route pour nous foncer dessus. Alexya eut heureusement le reflex de nous faire nous décaler. Je me rendais alors compte de mon impolitesse et retournais sa question à Alexya. "Et toi, tu fais quoi dans la vie?" Elle nous répondit puis nous en vînmes à savoir d'où nous venions. "Nan, moi je viens de San Francisco, je suis venu ici pour retrouver quelqu'un. Et puis, comme ça je passais de Stanford à Harvard. Je pense que sans ça ma famille n'aurait pas vraiment comprit pourquoi je venais ici étant donné que je n'ai pas pu leur dire pour le "quelqu'un" que je recherche." Nous continuâmes à parler d'où nous venions. J'aimais beaucoup savoir l'histoire de gens.Je veux dire par là d'où ils viennent, ce qui les a construit, ce qui fait qu'ils sont là aujourd'hui, tel qu'ils sont. "Et vous êtes de quels origines? Personnellement je suis grecque, d'où le Petra."
code by © Lancy Orca de http://www.twi-art.net/
Revenir en haut Aller en bas

☇ Contenu sponsorisé


➹ What make you think ?



MessageSujet: Re: Une manière des plus étrange pour nouer l'amitié - Alexya, Petra & Apple   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une manière des plus étrange pour nouer l'amitié - Alexya, Petra & Apple

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F O R E V E R . Y O U N G ! :: Boston Public Garden-
Sauter vers: