AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 welcome home

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



➹ What make you think ?
★ SETTLED SINCE : 10/07/2012
★ MESSAGES : 105





MessageSujet: welcome home   12th Juillet 2012, 12:13 pm

Le trajet jusqu'à la maison c'était super bien passé, Greg m'avait posé beaucoup de questions sur mon travaille principalement, et j'étais heureuse et fière de lui apprendre que j'avais sauvé des vies. Non pas par prétention mais surtout parce que je l'avais toujours admiré lui d'être ce qu'il voulais être sans se préoccuper des dires des autres alors qu'il me regarde avec cette intensité dans le regard me plaisais. Le trajet était court, je n'habitais pas loin de mon lieu de travail mais il n'en avait pas moins été agréable. J'habitais dans une petite rue sympathique, pas loin de petits commerces.

"Voilà nous y sommes"

La clé dans la serrure, j'ouvris la porte et entra dans mon petit chez moi, enfin petit n'était pas le mot, j'avais deux étages, en bas il y avait le salon avec une cheminée cuisine américaine, des toilettes et une autre pièce qui me servait de débarra. En haut j'avais deux chambres, la mienne et d'amis, une salle de bain et des toilettes. Niveau déco j'avais posé des cadres avec mes photos préférées. Aucune de Charlie,
de toute façon il n'y avait rien qui puisse faire penser à son frère vu
que j'avais tout racheter. Il y avait Jun, Jun et moi, mes parents et grand parents et lui avec sa guitare et ma préférée, nous deux faisant une grimace à l'objectif. C'était vraiment ma touche, mon style. Joli
mais simple. Je ne voulais pas que mes invités se sentent mal à l'aise
chez moi si ils renversaient quelque chose sur la moquette ou le canapé.
Rien de cher., le seul luxe, c'était ma douche, j'avais investi dans une douche à plusieurs jets de massage. Ca m'avait couté un bras mais je ne regrettais pas, rien de tél qu'une bonne douche après le boulot. Je passais ma vie dessous.

"Mets-toi à l'aise, je vais prendre une douche vite fait. Ouvre le frigo il y a des bières. J'en ai pour 10 mn. Après si tu veux tu pourras y aller pendant que je nous prépare quelque chose à manger. Les toilettes sont là si tu as besoin."

J'avais acheté sa bière préférée. Je me demandais ce qui se passait dans sa tête, il n'avait pas l'air stressé c'était un bon début. J'étais vraiment heureuse qu'il soit là et ça se voyait.

"Je te ferais visité après si tu veux mais là j'ai vraiment besoin de me changer"

Avant de filer à l'étage je lui déposa rapidement un baiser sur la joue

"Je suis heureuse que tu sois là"

Je parti de suite après pour revenir plus rapidement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



➹ What make you think ?
★ SETTLED SINCE : 10/07/2012
★ MESSAGES : 62

─ pix :





MessageSujet: Re: welcome home   12th Juillet 2012, 1:07 pm

Greg suivit Jen jusque chez elle tout en parlant de son boulot. Elle n'habitait pas loin de l'hôpital ce qui devait être pratique lorsqu'elle était appelée en urgences. En arrivant de la maison il fut surpris. Il eut même un petit rire : « C'est ça que t'appelles petit ? T'as quand même un étage ! » Oui il était surpris, il avait toujours du mal à se faire à l'idée qu'aux States il était bien plus facile d'avoir une maison qu'en Europe. N'empêche que dans ce quartier ça avait quand même du côuter bonbon. Il se demanda combien d'années de crédit elle avait sur le dos mais ce n'était pas une question à poser. Quand il était petit sa famille vivait aussi dans une maison mais rien à voir. C'était un quartier pauvre où toutes les baraques étaient collées les unes aux autres et donnaient l'impression d'avoir été compressées et étirées. C'était des petites pièces exigues, Charlie et lui partageaient la même chambre. C'était une belle époque malgré la misère. Parfois il se demandait si tout aurait été différent s'ils y étaient restés. Est ce que ça aurait été pire ou mieux ? Nul ne pouvait le dire mais il se triturait souvent les méninges avec ce genre d'idioties quand il était en prison. Un détenu, Alastor Carmichael, un europée bien croyant, lui avait dit que c'était le Destin, que c'était écrit depuis la nuit des temps, alors...

Il entra dans la maison, ça sentait bon. CA faisait quand même du bien de mettre les pieds dans un endroit qui ne sentait pas le sexe ou la transpiration, qui était chaleureux. Alors que Jen l'entraina vers le salon, annonça qu'elle allait se doucher puis qu'il pourrait y aller - pas de refus même s'il n'était plus autant à cheval sur son hygiène - , il jeta un oeil à sa déco. Elle lui parla de bière et de toilettes , il regarda la pièce qu'elle indiquait. « Ok, c'est noté. » Avant de partir se doucher, elle l'embrassa sur la joue. Il fut surpris il ne s'y attendait pas et resta un peu con sur le coup puis il sourit. Il n'eut le temps que de dire merci, elle avait déjà filé vers la salle de bain. C'était vraiment étrange comme situation mais il se sentait bien pour le moment, pas trop gêné. Du coup il alla dans la cuisine et ouvrit son frigo pour prendre une bière. Il contasta qu'elle avait sa marque favorite : la Beamish. Pur produit de chez lui et pas facile à trouver par ici. Lui avait il donné le goût ? Ou était ce pour lui ? Non elle n'avait pas pu savoir qu'elle le croiserait ce matin. Il était loin de s'imaginer qu'elle avait acheté le pack pour fêter sa sortie...

La bière à la main, il hésita à enlever ses chaussures mais finalement il se posa sur l'un des fauteuils. Il retira vite fait ses convers" et sniffa son pied. Hum, pas terrible.. Valait mieux les remettre. Il y aura sans doute des sous vêtements propres et chaussures dans ses affaires sinon il garderait ses puantes. Chaussure remise, ne tenant pas en place, il se leva et sirota son nectar made in Ireland tout en faisant le tour de la pièce. Après avoir fait le tour des photos il réalisa qu'il n'y en avait pas de Charlie. Totalement ignorant de l'infidélité de son frère il pensa que Jen avait trop mal et puis il fallait qu'elle tourne la page. Comment refaire sa vie avec les photos de son défunt ex sous les yeux ? Elle en avait peut être dans une autre pièce ? Greg ne savait pas s'il était choqué ou pas. A la fois il comprenait et en même temps non. Charlie avait été trop important pour ne pas être sur les photos. Pourquoi des photos de Greg mais même pas une du trio ?

Ca faisait bien dix minutes que Jen était dans la salle de bain et Greg dans ses pensées. Enfin entre temps il avait fini par trouver la chaine hifi et mettre un peu de musique. Le silence lui pesait trop, ça pouvait le rendre fou. Il avait fini sa bière et était dans la cuisine pour une autre quand on sonna à la porte. Ce n'était pas chez lui, il ne bougea pas. Il entendit Jen courir dans les escaliers pour aller ouvrir. Quand il ressortit de la cuisine, il la vit en serviette un colis à la main, pas encore sèche. Il resta figé sur place. Il passa une main dans ses cheveux et pour cacher l'effet qu'elle lui faisait il dit machinalement : « T'as assuré pour la Beam ! J'ai pris une deuxième... Erm... ta ... serviette glisse... » Il n'avait pas envie de passer pour un vieux pervers même si l'envie de voir ne serait ce qu'une parcelle de sa poitrine le torturait. Il regarda ailleurs, mine de rien.

— — — — F o r e v e r ♧ Y o u n g — — — —

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



➹ What make you think ?
★ SETTLED SINCE : 10/07/2012
★ MESSAGES : 105





MessageSujet: Re: welcome home   12th Juillet 2012, 2:07 pm

Je laissais couler l'eau chaude sur mon corps quelques instant sans iren faire, il me fallait ça pour bien réaliser que mon Greg était en bas. J'avais un sourire nié sur le visage. J'étais à la fois excitée et flippé. Je devais être confiante, ça allait bien se passer, il le fallait.

Une sonnerie me sortit de mes pensées, une serviette autour du corps et me voilà à dévaler les escaliers. C'était la robe que j'attendais depuis des semaines, après pas mal de retard, elle était enfin là. Chouette. Hors de question que je laisse le livreur repartir avec et en général ils n’insistent pas des masses, une sonnerie et ils se cassent.

Le colis entre les mains, je ne sentais même pas ma serviette glisser, mais Greg me le fit remarquer. Moi je m'en foutais, un corps est un corps, avec mes études j'en avais vu plus d'un mais bon lui sortait de prison donc...

"Oups"

Il avait l'air gêné le pauvre, je trouvais ça mignon, étonnant venant de sa part mais mignon. Il me précisa par la même occasion que j'avais assurée pour les bières et qu'il en avait repris une. d'un air amusé je lui répondis

"Tu en doutais ? Va y, tu es chez toi ici et je les ai acheté pour fêter ton retour"

Je ne pouvais attendre une minute de pus avant d'ouvrir le paquet, même mouillée je ne pouvais pas résister.

"C'est la robe de mes rêves, ça fait des semaines que je l'attends, elle était perdu"

Je la sortis de sa boite et la déplia. Superbe !! une magnifique robe courte rouge avec un décolleté à tomber.

Je m'aperçus que je devais paraitre puérile avec mon vêtement alors que lui sortait de prison et avait surement d'autres choses en tête. Je la déposa sur une chaise et lui tendis la main.

"Allez viens, je vais te montrer le haut...enfin la salle de main."

Je m'aperçus de suite de ma bêtise et connaissant Greg il allait me sortir une vanne bien méritée, je me mis à rire et ça le fit sourire. J'adorais ses dents du bonheur, j'avais toujours trouvé ça sexy. De toute façon il était sexy, même bourré...

Je pris sa main pour le conduire en haut et lui montra d'abord ma chambre, une vrai chambre de fille mauve avec un lit de princesse, puis la salle de bain où l'odeur de mon gel douche à la mûre était omniprésente. Les toilettes puis pour finir la chambre d'amis qui pourrait devenir la sienne si il le voulait. A côté du lit se tenait SA guitare, celle qui lorsqu'il ne savait plus où il l'avait posé nous demandais où était sa femme...puis quelques cartons avec ses affaires.

" TA femme t'attend...tes mains lui ont manqué"

Je sentais qu'il fallait que je m’éclipse pour le laisser, ça allait faire remonter pas mal de souvenirs et le connaissant il allait s'asseoir sur le bord du lit, la prendre, lui parler et caresser avec délicatesse les cordes. Peut-être même qu'il laisserait sortir quelques paroles de ses chansons de sa bouche.

"Je vais finir de me préparer et après je te laisse la place. Prend ton temps, je suis à côté si tu as besoin"

Je retournais finir de me sécher, coiffer, me maquiller légèrement histoire de cacher mes cernes puis passer une robe pull, une petite touche de parfum, toujours le même et j'étais prête. Je sortis des serviettes propres et tout ce dont il aurait besoin. J'avais racheté son déo, brosse à dents, parfum, gel douche. Bref tout ce qu'il utilisait avant pour qu'il reprenne ses marques rapidement.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



➹ What make you think ?
★ SETTLED SINCE : 10/07/2012
★ MESSAGES : 62

─ pix :





MessageSujet: Re: welcome home   12th Juillet 2012, 3:06 pm

Jen n'avait pas l'air gênée que sa serviette glisse. Elle était à l'aise avec sa nudité et en temps normal Greg n'en aurait eu que faire mais là il avait surtout peur de craquer le seul caleçon qu'il avait. Ca la fera sûrement rire mais il ne saurait plus où se foutre. Il la regarda déchirer le carton comme si c'était un paquet cadeau et sortir la robe qu'elle attendait temps. C'était mignon, elle avait gardé un côté gamine. Il trouvait ça plus sympa que les meufs toujours sérieuses. Il regarda la robe alors qu'elle l'avait dépliée et la tendait devant elle. « Tu vas être hyper sex là dedans. » Elle sourit, ravie du compliment et littéralement excitée par la réception du vêtements. Est ce que c'était pour plaire à un mec ? Il allait lui demander quand elle attrapa sa main pour l'entrainer à l'étage. Il faillit foutre de la bière par terre quand elle lança qu'elle allait lui montrer la salle de main. Il rit de bon coeur : « T'as bu des bières en douce là haut ? Avoue ! » Elle rit à son tour, c'était comme un écho mélodique dans la tête de Greg...

Elle lui présenta rapidement sa chambre, il ne pu voir que le gros de la déco et ne pu s'empêcher de pouffer en voyant que c'était une chambre de princesse. Ah les filles... Puis il vit la salle de bain. L'humidité chaude et l'odeur de mûre le frappèrent de plein fouet. Ca lui donnait trop envie de se doucher. Peut être se caresser en pensant à elle... Non c'était mal. il secoua la tête et la suivit jusqu'à une autre chambre. La première, et seule chose qu'il vit fut sa guitare. « Oh la la... Tu l'as gardée ! Mon bébé !» Il pris le visage de Jen entre ses mains et déposa un énorme baiser sur son nez. Deuxième rayon de soleil de sa journée. Il ne réfléchit plus à savoir si c'était le dernier "piège" pour qu'il squatte ici, il se contenta d'aller se poser sur le lit et choper sa gratte, la femme de sa vie ! Il ferma les yeux en caressant le bois laqué, les cordes... Des vagues de souvenir l'assaillaient, des bons, des mauvais. Il sentit des larmes picoter ses yeux mais les chassa aussitôt. Il gratta les cordes, il fallait les raccorder. Oubliée la douche, il n'avait qu'une envie jouer. Ecoutant ses envies profondes, quand Jen revint voir ce qu'il faisait il jouait et chantait.



A la fin de la chanson, il remarqua sa présence. Il passa sa langue sur ses lèvres et une main dans ses cheveux. « J'ai pas pu résister... fallait la raccorder ! » Il la posa sur le lit et se leva. Jen allait le rendre fou d'être aussi canon, en plus elle sentait si bon... Pas lui... « Bon je vais me doucher ! »

— — — — F o r e v e r ♧ Y o u n g — — — —

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



➹ What make you think ?
★ SETTLED SINCE : 10/07/2012
★ MESSAGES : 105





MessageSujet: Re: welcome home   12th Juillet 2012, 3:46 pm

Mais que croyait-il ? Que j'allais jeter ses affaires ? Sa guitare ? Mais il était fou ou quoi ? N'avais t-il pas idée à quel point je l'aimais ? Ce qu'il était pour moi ? Combien il m'avait manqué ? Ce que je pensais se passa, alors que je finissais de me préparer, je l'entendait chanter, je ne pouvais résister à aller m'asseoir à côté de lui et l'écouter. Ça faisait 6 ans que je n'avait pas entendu sa voix lors d'un chant. J'en étais accro à l'époque, maintenant j'étais en manque. Sans faire de bruit je me mis sur le lit dos au mur, un peu en retrais. Si il pleurait je ne voulais pas voir sinon j'allais m'écrouler. J'avais été forte jusque là mais là....d’ailleurs je sentais ma gorge se serrer, sa faisait mal, il fallait que la boule sorte mais pas devant lui pitié, pas maintenant. Je ne vouais pas le faire fuir, je ne le supporterais pas. Son frère m'avait abandonné, je ne voulais pas le perdre lui aussi. Les larmes s'échappaient toutes seules et roulaient sur mes joues. C'était trop beau. Lorsqu'il arrêta et se retourna vers moi mon coeur failli lâcher. C'était comme un rêve. Le soleil brillait dans ses cheveux, c'était presque féerique. Heureusement j'ai eu le temps d'essuyer mes joues avant qu'il ne s'aperçoive de quoi que se soit et lui souris lorsqu'il me dit qu'il allait se doucher.

"ok, je t'ai préparé des affaires sur l'étagère"
Il était temps pour moi d'aller en cuisine et de préparer son plat préféré mes fameuses taliatelles à la carbo. J'avais des pâtes fraiches dans le frigo, c'était parfait et ça ne prenait pas longtemps. Il devait avoir faim, je ne savais pas quant était son dernier vrai repas alors j'allais en faire une grosse quantité.
Je pris quand même quelques secondes pour envoyer un texto à Jun, j'avais besoin de me libérer un peu, trop d'émotions et la soirée n'était pas terminé, et je ne voulais pas qu'elle se termine, peur qu'il reparte, peur de me réveiller demain demain qu'il ne soit plus là ou de m’apercevoir que ce n'était qu'un rêve.
cc mon bol de riz à moi, Greg est là...:::)))) trop happy mais dur quand même. Il a pris sa gratte, et chanté, pas pu retenir mes larmes...bref jte tél dés que je peux pour te raconter. Faudra qu'on se voit ça me fait trop bizarre, faut que jte parle....kiss
Voilà c'était fait. J'avais hâte de la voir mais là je voulais le garder que pour moi. Je ne savais pas trop ce qui se passait dans ma tête mais j'étais bien et heureuse.
Les minutes passaient, les pâtes cuisaient, je pris quelques minutes pour fumer une cigarette à la fenêtre. La première de la journée, un délice et ça me calmait un peu. Je lui avais aussi acheté une cartouche des siennes, fallait pas que j'oublie de les lui donner. J'entendais du mouvement en haut, il avait du sortir. Exact ! j'entendais ses pas dans les escaliers. Le repas était pratiquement prêt.
Je ne voulais pas aller vers lui je devais le lâcher un peu, qu'il n’étouffe pas alors j'attendais dans la cuisine le temps que tout soit prêt.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



➹ What make you think ?
★ SETTLED SINCE : 10/07/2012
★ MESSAGES : 62

─ pix :





MessageSujet: Re: welcome home   12th Juillet 2012, 5:42 pm

Les années étaient passées, des choses s'étaient produites, Jen avait continuer à vivre alors il aurait compris qu'elle ne s'encombre pas de ses affaires ou au mieux les mettent dans un garde meuble. Pour lui ça n'avait pas grand chose à voir avec le fait de tenir à quelqu'un juste qu'on peut manquer de place, déménager comme elle l'avait fait, avoir besoin d'argent et revendre des trucs... La vie était faite d'aléas. Bref. Il était bien heureux que malgré tout, Jen ai pu garder sa guitare. Le reste il s'en foutait il n'était pas du genre matérialiste. Mais sa gratte... c'était tout son monde. Avec elle il pouvait s'ouvrir et ceux qui savaient écouter pouvaient le découvrir. A l'époque, quand il était libre et Charlie vivant, ils passaient souvent des soirées à se faire des boeufs. Son frère n'avait jamais été aussi doué que lui pour la musique mais il chantait pas mal non plus. Jen était leur fan de tous les instants. Elle semblait l'être encore aujourd'hui, et encore il ne l'avait pas vue pleurer pendant qu'il chantait. Il n'était pas gêné qu'elle l'ai écouté, au contraire, mais parce qu'il pensait qu'elle attendait après lui. Il la remercia pour les affaires et fila dans la salle de bain.
Etre sous l'eau lui fit grand bien, sans compter les multijets qui le surprirent. Jen avait une bête de salle de bain et à force il se demandait si elle avait gagné au loto ! Il se décontracta complètement et oui, il se laissa un peu aller à ses rêveries et quelques caresses comme si ses mains savonneuses étaient celles de Jen. Il s'en voulait de penser à elle comme ça, mais là sous la douche, il était seul et ne se préoccupait pas de sa conscience. Une fois propre coupa l'eau et sortit de la douche pour attraper la serviette qui lui était destinée. Il s'essuya vigoureusement le corps et les cheveux. Ca lui faisait une coupe de taré mais ça retomberait vite. Il remarqua la brosse à dents neuve à côté d'un parfum de mec inutilisé. Vu tout ce que faisait Jen il pensa que c'était pour lui mais comme ils allaient manger il se brossa les dents sans dentifrice. Il ne se parfuma pas en revanche, c'était pas trop son truc. Surtout que là il sentait déjà bon.
Il sortit de la salle de bain et alla dans la chambre pour fouiller rapidement dans ses affaires et sortir des fringues propres. ca ne sentait pas trop le renfermé donc c'était top. Avant de descendre il récupéra ses fringues dans la salle de bain et chercha où Jen mettait son linge sale. Il remarqua une bannette avec un tshirt taché et une culotte. Il eut un sourire en coin, l'idée de la sniffer lui traversa l'esprit. Il devenait pervers maintenant ! Il jeta son linge dedans et mis du parfum dessus en pensant à ses narines quand elle ouvrirait le bac. Enfin il pouvait descendre. Il était pieds nus et la rejoignit à la cuisine. « La vache ! Ca sent super bon !» Il jeta un oeil : des pates carbo. Il passa sa langue sur ses lèvres, son ventre se réveilla d'un coup. « Jen tu me chouchoutes trop ! Je peux t'aider à faire un truc ? Mettre la table ? » L'espace d'un instant il eut l'impression que rien n'avait changé. Cela lui fit un bien fou mais la seconde d'après il ressentit un vide immense. Un voile passa sur son visage mais il ne dit rien. Il ne voulait pas briser ce bonheur fragile qu'il retrouvait avec Jen.

— — — — F o r e v e r ♧ Y o u n g — — — —

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



➹ What make you think ?
★ SETTLED SINCE : 10/07/2012
★ MESSAGES : 105





MessageSujet: Re: welcome home   12th Juillet 2012, 6:07 pm

Une fois auprès de moi, Greg me demanda si il pouvait m'aider. Il sentait bon, ça me faisait tout drôle de le sentir ici. Heureusement qu'il n'avait rien à voir avec Charlie sinon j'aurais pu faire un bon de quelques années en arrière lorsqu'il rentrait du boulot. Je sentais à quel point j'étais fragile encore mais j'essayais de ne rien laisser paraitre. Et je me retenais surtout de me mettre dans ses bras, ce que je rêvais de faire. Le serrer fort contre moi. Il me proposa son aide, j'acceptais volontiers pendant que je terminais.

"Tiens tout est là. Met tout sur la table basse qu'on se galère pas à se mettre à table, c'est plus fun. Tu as besoin qu'on te chouchoute et j'aime le faire alors..."

C'est vrai que j'aimais prendre soins des autres, d'où mon métier et lui encore plus. Jun étant une femme c'était différent, on se chouchoutait mutuellement, surtout elle pour moi lorsque j'étais au plus mal. Je crois que si elle n'avait pas été là je ne serais plus de ce monde.

Une fois le repas prêt, je lui servis de suite une énorme assiette, il avait déjà con appétit à l'époque, alors là....et il faut bien nourrir un morceau comme lui, 1m90 quand même.

Il en demanda pas son reste et se jeta sur le repas comme il faisait avant ce qui me fit éclater de rire. Je le retrouvais bien là.

"Tu n'as pas changé, toujours aussi gourmand"

Je savais qu'il y avait aussi du fait qu'il n'avait certainement pas mangé correctement depuis un moment mais ça ne servait à rien de le souligner sauf à le mettre mal à l'aise et moi aussi. Dans un sens je lui en voulais un peu de ne pas être venu me demander de l'aide mais c'était Greg ça...Trop fière, trop mal...bref il était là et c'était le principal.

Il fallait que je trouve un sujet de discutions pour ne pas que se soit bizarre entre nous.

"J'ai envoyé un texto à Jun, pas de news. J'espère que ça va. Elle doit encore être au boulot à faire des heures sup. Ou peut-être dans les bras d'un charmant jeune homme"

Je savais que c'était peu probable la connaissant mais je voulais détendre l'atmosphère.

Ahhhh je venais de remarquer qu'il été en jean, les pieds nu...trop sexy encore une fois. Il ne manquerais plus qu'il se mette torse nu et là.... Je pétais un cable ou quoi ? Jen il s'agissait de Greg, ton beau frère, le mec le plus en-chaineur que je connaissais.

J'attendais le moment où il allait me poser des questions sur ma vie privée, je les sentais arriver.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



➹ What make you think ?
★ SETTLED SINCE : 10/07/2012
★ MESSAGES : 62

─ pix :





MessageSujet: Re: welcome home   12th Juillet 2012, 6:29 pm

Ils installèrent tout ce qu'il fallait sur la table basse. Il se souvenait que c'était une habitude chez Jen de ne pas manger à table. C'était Charlie qui avait le plus de mal avec ça parce que chez eux on mangeait à table sinon ça ne s'appelait pas un repas. Au début Greg avait trouvé ça un peu bizarre mais parfois c'était pas mal parce qu'il squattaient la télé en même temps.
Pendant qu'il leur prenait deux bières au frigo, Jen les servit. Il eut l'impression qu'elle avait quasi tout mis dans son assiette et rien dans la sienne. Il ne dit rien parce que ça lui convenait. Il avait toujours eu gros appétit et c'est vrai qu'en ce moment un repas bon et copieux n'était pas de refus. Elle lui lança qu'elle le reconnaissait bien là et il sourit, la bouche pleine. « c'est... ske...trop bon !» Elle sourit et lui lança qu'elle avait envoyé un message à Jun. Il ne fut pas étonnée qu'elle lui ai déjà fait part du retour du bad boy. Il se demanda juste du coup si la petite asiatique allait venir ou s'ils allaient rester tous les deux. Ca lui ferait plaisir de la revoir mais peut être pas direct. « Ca se trouve !» répondit il au fait que Jun pourrait être avec un beau mec. Il prit sa bière en main et la leva pour un toast. « A nos retrouvailles ? » Jen trinqua avec lui et il but une gorgée. La gorgée du courage on va dire. « Je t'ai pas répondu et je suis pas venu à ma sortie parce que j'y arrivais pas. C'était pas contre toi, je veux que tu le sâches. » Il marqua une pause et posa sa bière. « J'ai revu personne d'autre. C'est... je sais pas comment dire... Charlie est plus là et c'est comme si j'étais dans un autre monde.» Elle ne comprendrait sans doute pas ce qu'il voulait dire mais il avait du mal à trouver ses mots. Il n'avait jamais été pour parler de toute façon... Il soupira. « Désolé, je voulais pas plomber l'ambiance. Je sais que c'est pas facile pour toi surtout avec ma tronche.»

— — — — F o r e v e r ♧ Y o u n g — — — —

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



➹ What make you think ?
★ SETTLED SINCE : 10/07/2012
★ MESSAGES : 105





MessageSujet: Re: welcome home   12th Juillet 2012, 7:45 pm

Greg de toute évidence aimait mon repas, et c'était tant mieux. J'étais contente que ça lui plaise. Il faisait plaisir à voir. Il trinqua à nos retrouvailles, j'en fis de même et rajouta encore une fois que j'en étais heureuse. D'un coup sans que je m'y attende il enchaina sur LE sujet...je savais que ça allait arriver, de toute façon on était obligé d'y passer à un moment ou un autre. On ne pouvait pas faire l'autruche longtemps, faire comme si tout allait bien alors que c'était pas le cas. Peut-être aurions nous dut en parler par courrier à chaud, on en serait pas là aujourd'hui, mais c'était comme ça. Je pris une grand inspiration.
"Je le sais Greg, je comprend parfaitement ce que tu peux ressentir mais tu m'as beaucoup manqué et j'avais peur que tu replonges encore plus. Te savoir dehors me brise le coeur."

Je voyais passer beaucoup de SDF à l'hôpital et depuis sa sorti, ne le voyant pas frapper à ma porte je m'imaginais mon Greg à chaque fois que j'en soignais un. M'imaginer qu'il était dehors, seul, dans le froid, malade peut-être, sans manger me crevait le coeur. Lorsqu'il prononça le prénom de son frère, je senti comme mon coeur se retourner. Voilà le deuxième sujet difficile mais là encore on devait y passer.

"Tu ne plombes pas l'ambiance, de toute façon on devait en parler, on allait pas faire comme si de rien n'était pendant des semaines, c'est impossible. Je comprend ce que tu ressends. J'étais moi aussi dans un sale état. Sans Jun je pense que je ne serais même plus là. Elle m'a tenue à bout de bras pendant des mois."

Je pris un moment pour penser, je ne pouvai spas encore lui dire la vérité sur son frère, lui raconter qu'il avait un maitresse depuis 6 mois, que j'étais enceinte...un jour peut-être mais là j'en était incapable. Trop de choses d'un coup.

"Je n'ai jamais trouvé que vous vous ressembliez. Ta tronche comme tu dis ne me gêne pas, au contraire elle me fait du bien. Tu es Greg et à aucun moment je ne confond sache le. Tu n'as rien à voir avec lui..."

Je préférais m'arrêter là concernant la comparaison parce quej'avais encore de la colère pour Charlie et je n'arrivais pas encore à passer outre et surtout ça se voyait directement sur moi. Greg m'avait toujours fait que du bien, il avait toujours été adorable avec moi. Je pensais la même chose de Charlie jusqu'à ce que je découvre à quel point il était hypocrite et comment il m'avait menti et trahis. Je le détesté encore d'avoir jouer de moi comme ça alors que j'attendais son enfant et avec le passé que l'on avait. Je ne comprenais pas comment il avait pu me faire ça surtout pour une question d'argent. Car c'était ça la raison au final, le fric et le pouvoir. La fille de osn patron pour gravir plus vite les échelons, avoir une promotion ou je ne sais quoi. Si il ne m'aimait plus pourquoi ne m'avait-il pas quitté tout simplement, j'aurai seu mal mais pas à ce point. J'aurais encore confiance aux hommes et en l'amour et surtout il serait encore là et mon enfant aussi. Rien que d'y repenser je sentais la colère monter. Il m'éttait difficile de ne pas exploser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



➹ What make you think ?
★ SETTLED SINCE : 10/07/2012
★ MESSAGES : 62

─ pix :





MessageSujet: Re: welcome home   12th Juillet 2012, 8:37 pm

Greg avait mis les pieds dans le plat. Mais il préférait en parler là que de faire comme si de rien n'était. Biensur il y avait d'autres choses à dire sur le sujet, comme parler précisément de la mort de Charlie mais c'était un début. Le principal était dit. Elle assura qu'elle le comprenait et il en fut soulagé. Ce qu'elle lui dit ensuite en revanche le choqua presque. Qu'elle ai peur qu'il refasse des conneries, il comprenait vu ses antécédents mais pourquoi disait elle dehors ? Savait elle qu'il n'avait de domicile fixe ? Non elle disait ça dans le sens où s'il n'était pas entouré il déconnerait. Gêné il s'excusa de plomber l'ambiance, mais comme elle disait il fallait en parler plutôt que de laisser s'instaurer une ambiance bizarre.
Elle lui confia que sans Jun elle ne serait plus là et ça lui fit mal au coeur. Il nota mentalement qu'il devait remercier la demoiselle pour ça. Lui n'y avait même pas penser aussi étrange que cela puisse paraître. Il était juste mort, vivant mais mort, mort vivant quoi. Bref. Ils restèrent près d'une minute sans parler puis elle repris la parole pour certifier qu'elle faisait bien la différence entre Greg et Charlie. Elle les connaissait tellement bien qu'elle passait outre la ressemblance physique. Il nota cependant qu'elle avait dit qu'il n'avait rien à voir avec Charlie d'une façon étrange. Il ne sut pas reconnaître que c'était la colère, qu'elle en voulait à son frère. Et pour le moment il n'avait pas envie de s'étaler sinon ils finiraient par déprimer tous les deux. Ce n'était pas le but. Il prit une grande inspiration à son tour et posa une main sur la sienne.
« J'aurais voulu être là pour t'aider... Pour qu'on s'aide. Je suis bien heureux que Jun ai été là mais je te promets j'ai pas envie de retourner en prison, et encore moins de louper encore tout. Je suis là, j'te laisserais pas tomber. » Il essuya une larme qui s'échappa des yeux de la douce Jen puis sourit. « Allez ma belle, on en parle plus pour aujourd'hui. On s'est retrouvé faut qu'on fête ça ! On sort et tu me fais découvrir ce qui a changé à Boston ? Les coins que t'aimes bien ? »

— — — — F o r e v e r ♧ Y o u n g — — — —

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



➹ What make you think ?
★ SETTLED SINCE : 10/07/2012
★ MESSAGES : 105





MessageSujet: Re: welcome home   12th Juillet 2012, 9:05 pm

Greg me dit qu'il avait voulu être là pour m'aider mais il ne l'avait pas été etje le comprenais et puis comment pouvais-je lui dire la vérité ?Et si jamais il m'en voulait de n'avoir pas pu garder ça pour moi le temps du trajet au lieu que l'on s’engueule comme ça et que le drame arrive ? et si il ne voulait plus me voir ? et si, et si....Pour moi il était difficile maintenant d'un coup de refaire comme si tout allait bien, beaucoup de choses venaient de remonter à la surface et je n'arrivais pas à faire semblant.
Il voulait sortir, je n'en avais pas envie mais bon je ferais un effort pour lui même si le coeur n'y était pas. Là j'avais surtout envie de frapper sur quelque chose. Souvent elle m'en prenais à sa vaisselle, c'est pour ça d'ailleurs que je ne mettais jamais beaucoup d'argent dedans. Jun me connaissant par coeur et savait quoi faire, en général elle me prenais contre elle et me laissait pleurer toute les larmes de mon corps et maudire Charlie mais là c'était Greg en face et je ne pouvais pas. Quelle frustration.
"Tu aurais voulu être là mais tu ne l'étais pas et moi non plus. C'est comme ça, on ne peut pas revenir en arrière et puis au final je préfère car je pense pas qu'on l'on aurait pu s'aider à ce moment là. Sors toi si tu veux, j'ai pas envie de faire la fête, je peux pas là. "
Je tremblais malgré elle, trop nerveuse ,j'avais tellement envie de tout lui raconter pour se soulager mais nn il ne fallait pas. J'avais presqu'envie qu'il parte, non pas pour qu'il parte vraiment mais pour pas qu'il ne me voit pas comme ça. Je sentais la crise d'hystérie monter. Je n'avais pas d'autre choix que de se réfugier dans ma chambre et craquer toute seule, me calmer.
"Je suis désolée, je vais m'isoler un peu, me calmer et je redescendrais plus tard. Fais comme chez toi, fouille, allume la tv, la musique, si tu sors prend les clés et ma voiture. Moi j'ai juste besoin ... je ne sais pas de quoi j'ai besoin mais je ne veux pas que tu me vois comme ça."
Je me leva d'un coup pour foncer dans ma chambre avant de péter un cable devant lui. Une fois dedans je pris la première chose qui me passait sous la main et la balança contre le mur.

J'entendais la porte d'entrée se fermé, il était sorti, je pouvais me lâcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☇ Contenu sponsorisé


➹ What make you think ?



MessageSujet: Re: welcome home   

Revenir en haut Aller en bas
 

welcome home

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F O R E V E R . Y O U N G ! :: residential district :: Maison de Jen O'Connor-
Sauter vers: